Avant-goût de la conférence d'Agnel Giraudel

 

L'avant-goût

Télécharger l'affiche

Article 1 :
Tous les élèves d'une classe sont regroupés sur une île.
Article 2 :
Des vivres et des armes sont fournies à chaque participant.
Article 3 :
Toutes les personnes soumises à cette loi doivent se battre
en s'amusant et avec combativité.
Article 4 :
Aucun participant ne doit refuser le jeu ou l'entraver.
Article 5 :
Le jeu se conclut par la victoire d'un seul et unique gagnant.
Aucune dérogation à cette règle n'est possible.

Loi du programme
Battle Royal film de Kinji Fukasaku, 2004

Seule et figée sur son plot de départ, face à 23 autres adolescents, il reste 60 secondes à Katniss Everdeen avant qu'elle ne se lance dans l'arène et sauve sa vie en supprimant celle des autres joueurs. Elle se demande quelle option choisir. Courir le plus vite possible pour s'emparer d'une arme, au risque de se trouver au cœur du premier des nombreux combats qui l'attendent, ou fuir dans l'épaisse forêt dans le dénuement le plus complet ? Au coup de canon, elle choisit la fuite dans un mouvement instinctif et trouve refuge dans un arbre. Courir ou disparaître sera la constante oscillation des stratégies de survie de l'héroïne des "Jeux de la Faim".
Hunger Games, trilogie de Suzanne Collins, se situe dans une tradition depuis Robert Sheckley à Amélie Nothomb, de romans et de nouvelles d'anticipation contre-utopiques qui reposent sur le même ressort narratif : le héros participe, seul ou avec quelques autres, à un jeu dont la règle est de sauver sa peau. Ils ont tous en commun de mettre au cœur du dispositif de jeu une machinerie télévisuelle qui permet au spectateur de suivre, de réagir, de contrarier ou de soutenir le candidat par l'écran interposé. Tout comme le joueur de console, le corps du spectateur est assis et immobile. A peine bouge-t-il les doigts sur la manette ou la télécommande. Nous y voyons le miroir allégorique du XXIème siècle qui élève l'objet à son zénith dans le regard de ceux qui le consomment. Les théories psychologiques veulent y voir le signe d'un monde déliquescent qui conduirait une partie de la jeunesse en manque de repères à la violence et au passage à l'acte.
Mais que l'on ne s'y trompe pas, à écouter les sujets parler, un autre commerce souterrain est aussi à l'œuvre. Si la pulsion scopique est au cœur de ces jeux de corps, entre immobilité et mouvement, c'est pour mieux localiser et trouver un bord à l'horreur et l'innommable dont chaque sujet est le siège.
Nous vous donnons rendez-vous le 22 mars, pour la deuxième conférence de l'année de l'ACF-CAPA, avec Agnès Giraudel qui nous fera entendre à son tour, sous le titre « Corps en jeu » ce qui se joue dans le corps des êtres parlants.

Guillaume Darchy
Pour la commission conférences

 

Ce que l'on peut lire.
Hunger Games (Tome1), Suzanne Collins, Coll. Pocket jeunesse, 2008
Le prix du danger et autres nouvelles, Robert Sheckley, Coll. J'ai lu. SF,1999
Running man, Richard Bachman (Stephen King), Ed. Le livre de poche, 2005
Battle Royal, Takami Kôshun, Ed. Le livre de poche, 2008
Acide Sulfurique, Amélie Nothomb, Ed. Albin Michel, 2005