Vous êtes ici : Accueil Rencontres et étude Lire Freud à Chalons
MarianaEvan

A ciel ouvert.

"J'ai fait là une rencontre avec une autre manière de voir le monde, une pensée et une institution originales :
une pensée qui se remet sans cesse en question, ré-interrogée par ce qui arrive dans le réel et une institution qui s'est inventée, construite pour accueillir l'invention de chacun des enfants qu'elle reçoit. Il était clair à bien des égards que ce lieu venait croiser de façon très directe  certaine de mes préoccupations les plus fortes. "
Mariana Otero

Projection suivie d'une conversation avec Véronique Cornet, intervenante au Courtil
PRÉVENTE DES PLACES À PARTIR DU 10 FÉVRIER
PLEIN TARIF 7 euros TARIF RÉDUIT 5 euros
La Comète - 5, rue des Fripiers - 51000 Châlons-en-Champagne
03 26 69 50 99 - www.la-comete.fr

JimmyP

Cinéma et psychanalyse : JIMMY. P

Cinéma et psychanalyse à La Comète
Châlons-en-Champagne

lundi 21 octobre – 20h

Télécharger l'affiche

"Revenu traumatisé de la guerre, un indien des plaines rencontre un psychanalyste attentif à s'enseigner de lui, de sa culture.
Une relation de confiance et de respect mutuel s'engage aussitôt.
Séance après séance, nous assistons à l'analyse, véritable traitement par la parole du traumatisme..."
A l'issue de la projection, Elsa Le Rohellec, psychologue et Myriam Papillon, psychanalyste membre de l'ACF-CAPA, lanceront le débat.

En partenariat avec le cinéma La Comète
5, rue des Fripiers – 51000 Châlons en Champagne

Renseignements  : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

PLEIN TARIF 7 euros 
TARIF RÉDUIT 5 euros
(carte ciné Comète, Pass collectivités et Pass associations, - 26 ans, les groupes à partir de
8 personnes, séniors + 65 ans, RSA, chômeurs) 
TARIF SCOLAIRE 4 euros 
CARTE D'ADHÉSION CINÉ-COMÈTE (10 euros)
cette carte est nominative et vous donne droit à un tarif réduit de 5 euros.

LF2014ANNEEpleinepage

Je parle, tu parles ! On parle...

Télécharger le programme de l'année

 Télécharger l'affiche du 15 octobre 2014

Parler est un verbe qui n'en finit pas de se conjuguer !
Effectivement l'être humain se différencie des autres espèces du fait même qu'il parle, qu'il est un « être parlant ».
Alors quand il parle, cet être fait-il usage de la parole, ou est-ce la parole qui « le parle » sans qu'il en sache quoi que ce soit ?
Dans le dispositif de la cure, Lacan met en relief que lorsqu'il parle, l'analysant ne sait pas ce qu'il dit. Parler aurait donc un rapport avec le dire ?
Pourtant on peut parler pour ne rien dire !
L'usage de la parole serait donc lié à un « vouloir dire », mais aussi un « ne vouloir rien en dire » que Lacan appelle lui-même « une intention de signification ».
A chacun son style alors !
Du murmure au cri, en passant par l'injure, l'humour ou l'ironie, le mutisme... Autant de procédés, de manières hétéroclites pour un sujet de « pratiquer » avec la parole. Une voie pour un travail clinique serait dès lors d'interroger de quoi relèvent ces « procédures langagières » adressées à un autre.
Enfin parler, c'est aussi parler dans une certaine langue. Celle que chacun aura apprise, la langue dite maternelle.
Si la langue n'était qu'apprentissage, comment expliquer les mots d'esprit, les néologismes, les mots d'enfants... Comment aussi comprendre que l'apprentissage d'autres langues ne soit pas que studieux ?
Parler... dans une langue, dans sa langue, n'est pas sans compter sur la manifestation du sujet.