Vous êtes ici : Accueil Rencontres et étude Lire Freud à Laon Enfance de l'art, art du symptôme

Enfance de l'art, art du symptôme

araigneeLe symptôme freudien se situe au joint le plus intime du sujet : pas de sujet sans symptôme, pas de symptôme sans sujet.

Le symptôme est une sorte de message codé qui cherche à dire quelque chose du sujet et de son désir. Le symptôme est porteur d'une signification qui échappe au sujet.

 

Le symptôme a aussi une fonction singulière, il constitue un mode de traitement du pulsionnel propre à chacun, qui endigue l'exigeante et incessante poussée libidinale. Par cette voie, il permet une certaine satisfaction.

Mais il y a un reste, une insistance, une poussée, qui fait que ça rate toujours plus ou moins.Car il y a de l'irréductible dans la pulsion, et de l'intraitable dans le symptôme : ça ne cesse pas, de ne pas s'écrire.

Dès lors lecture et écriture sont impliquées.

Déchiffrer, puis savoir y faire avec son symptôme, trouver une écriture qui permette que ça cesse : c'est ce que propose une cure analytique.

« L'artiste, en cette matière toujours précède le psychanalyste,»1 dit Lacan.

Pour continuer à nous inscrire dans ce sillage, nous croiserons les savoirs de l'enfant, de l'artiste et du sujet-supposé-savoir qu'instaure le transfert dans une cure analytique.

Cette année encore, nous consacrerons un cycle de travail à ce thème,, mais sous une forme nouvelle, puisque nous instaurons un partenariat inédit entre Laon et Saint-Quentin, partenariat qui donnera lieu à huit rencontres alternées dans les deux villes dont deux soirées exceptionnelles à la MAL de Laon...

Les soirées sont ouvertes, l'entrée y est libre.