Vous êtes ici : Accueil Séminaires Séminaire d'Amiens Séraphine de Senlis

Séraphine de Senlis

“ Des folies fémines...”

"Après l’Aimée de Lacan, après Camille Claudel, voici Séraphine de Senlis. Séraphine, née en 1864, sacrifie tout pour une œuvre de peinture qu’elle poursuit sans relâche en hommage à Dieu. Est-ce folie féminine ?

Sans doute… mais, à un moment, quelque chose se produit, et le bel édifice se fissure. Nous chercherons à élucider la logique qui porte Séraphine."