Vous êtes ici : Accueil Séminaires Séminaire de Reims

La répétition, un concept clinique

Séminaire d’enseignement et de clinique à Reims

Christophe Delcourt 03 26 47 68 72
Bernard Lecoeur 03 26 88 43 37

La répétition, en psychanalyse, ne correspond pas à l'idée classique d'un « retour » à « l'identique », au « même ». Davantage, elle « demande du nouveau », avance J. Lacan en 1964, et elle n'arrive pas constamment au même temps à la même place, soit ne se présente pas à l' « heur » fixe1.
Pour s'en faire un début d'idée, Lacan remarque que nous avons gardé du terme allemand « Wiederholung » -de « holen »- le mot « haler », la répétition ça a un rapport avec le chemin de « halage », d'un « sujet qui tire toujours son truc autour d'un certain chemin d'où il ne peut pas sortir »2...
A première vue, non seulement cela n'apparaît pas très réjouissant mais encore semble-t-il que le mot comporte une ambivalence...
Historiquement, le repérage de la Répétition a conduit Freud à faire des avancées cruciales. En 1914, c'est pénétré d'une question à l'endroit du désir de l'hystérique qu'il saisit, dans le même temps, que le dispositif de la cure est étonnamment chahuté par ce qu'il ne fait alors qu'appréhender et qui se déploie dans le transfert : « Nous observons bientôt que le transfert n'est qu'un fragment de répétition et que la répétition est le transfert du passé oublié[...] à la personne du médecin[...] ».3
En ce début de XXème siècle une nouvelle question se pose: Le transfert répond-il à un « retour du passé » comme s'interroge Freud, ou ne soulignerait-il plus exactement une perte de ce passé ? Que peut bien recouvrir ce « là où ça se répète » ?
La série est entamée, et après le transfert, la répétition, les questions variées qu'elle soulève n'auront de cesse d'accompagner chacun des thèmes majeurs de la psychanalyse jusqu'à aujourd'hui, à considérer aussi bien l'inconscient ou encore le semblant.
De sorte que nous nous appliquerons cette année à éclairer quelques carrefours théorico-cliniques importants où s'invite aujourd'hui le thème de la répétition, comme par exemple :
- comment intervient-elle entre la demande et le transfert
- entre le symptôme et le fantasme
- ou encore dans la distinction entre ce qui se dit et s'écrit.
Cela nous amènera également à reconsidérer le degré de pertinence de concepts connus tel celui de sublimation quant à la clinique actuelle.
----------

1 L'« heur » dite fait écho aux rencontres heureuses (Eusteuchia) ou malheureuse (Dustuchia) évoquée par J. Lacan le 19 février 1964 –où s'entend d'ailleurs la Tuché.
2 J.Lacan, Séminaire « Les Quatre concepts fondamentaux de la psychanalyse » Livre XI. Le 5 février 1964. p60. Seuil.
3 S. Freud. « Remémoration, répétition et perlaboration » in La technique psychanalytique. PUF. P109