Vous êtes ici : Accueil Publications
MERESCOUverture

Mères douloureuses

Notre collègue Philippe De Georges, psychiatre, psychanalyste à Nice, membre de l’École de la Cause freudienne (ECF), a été sélectionné pour le

Prix des libraires "Œdipe",

récompensant un ouvrage de vulgarisation "psy".
Ce serait une grande chance que son livre, Mères douloureuses, l'emporte, pour la diffusion de notre orientation et de l'éthique lacanienne. Alors à vous de voter !
Les livres retenus dans la sélection sont accessibles à un large public. L’écriture permet une lecture agréable et propose une réflexion originale.


L'étape finale - le VOTE DES LECTEURS - est décisive 
Vous pouvez
  • soit voter par bulletin de vote - ICI  -
  • soit chez les libraires participants 
    • A LILLE : FURET DU NORD
    • A REIMS : LA BELLE IMAGE
du 02 mars au 11 avril.


Pour Écoutez  Ph. de Georges sur le site de l'ECF, et lire trois commentaires sur publiés dans Lacan Quotidien du livre de Ph. de Georges. Alexandre Steevens (p.13 du n° 484), Sonia Chiriaco (p. 6 du n° 438) et François Leguil (p. 4 du n° 441).



 
CouvertureScriptaDocumentRecto

Le corps avec et sans l'Autre

Aux prochaines journées de l'ECF (15-16 nov), mais aussi sur ECF-Echoppe, ainsi que dans les librairies de l'ACF-CAPA à Amiens, Lille ou Reims, vous pourrez découvrir le dernier Scripta Documents.

Découvrez les premières pages du dernier Script Documents : Le corps avec et sans l'Autre. (Voir un peu plus bas).

« Un corps, cela se jouit », comme le montre les sportifs de hauts niveaux, qui usent de leur corps jusqu'à la limite, « produisant des performances incessamment reculées », souvent sous transfert et parfois au prix d'y « perdre les coordonnées de leur désir ».

« Un corps, cela se jouit » et l'enfant - soit chacun d'entre nous -, aux prises avec l'énigmatique d'un réel inassimilable, fera un usage de l'ordre symbolique, en soit traumatique, lui permettant de traiter ce réel et d'appréhender l'image de son corps.

« Un corps, cela se jouit », et l'enfant, toujours lui, d'objet de jouissance de la mère pourra puiser dans la langue maternelle les mots qui vont lui ouvrir la porte de la rencontre avec l'Autre.

« Un corps, cela se jouit » aussi pour tous ces joueurs à la vie « gamifiée ».

C'est donc à la question du corps - et de sa jouissance -, pris dans son rapport toujours singulier à l'Autre, que SCRIPTA Documents apporte quatre contributions qui vont de la pratique sportive, à la sexuation, en passant par la jouissance maternelle pour finir aux usages très divers du jeu.

Au sommaire du dernier Scripta Documents : Le corps avec et sans l'Autre.

Le sport et la psychanalyse : deux pratiques

s'intéressant au mode de jouir des vivants parlants. Françoise LABRIDY(découvrez le début de l'article)

Corps et sexuation Hélène DELTOMBE (découvrez le début de l'article)

Corps d'enfant et jouissance maternelle Hélène BONNAUD (découvrez le début de l'article)

Corps en jeu(x) Agnès GIRAUDEL (découvrez le début de l'article)