Vous êtes ici : Accueil Rencontres et étude Les causeries du lundi Les causeries du lundi : programme 2015

Les causeries du lundi : programme 2015

Le lundi, c'est Causeries !

Pour la cinquième année consécutive, reprenons le chemin lillois du cinéma associatif L'Univers, dès janvier 2015, afin de poursuivre la discussion là où nous l'avions arrêtée, avec ces « folles d'écrire » qui peuplent la littérature contemporaine et nous donnent des leçons de psychanalyse, nous éclairent sur la féminité et semblent trouver les mots et le rythme pour dire ce que Lacan, à la suite de Freud puis sans lui, a élaboré tout au long de son enseignement.

Les Causeries, ce n'est pas de la parlote ! Mais bien un effort porté par le désir de quelques-uns de cerner l'éthique psychanalytique lacanienne, qui ne va pas sans un bien dire, dans les objets et problématiques de l'époque auxquels Lacan s'est intéressé, pour montrer leur actualité toujours aussi subversive, et comment on peut s'en soutenir au quotidien. Le plaisir de se pencher, ensemble, sur des œuvres littéraires dont nous sommes convaincus, avec Freud, qu'elles « précèdent le psychanalyste », a ouvert la voie à une série de « rencontres psychanalytiques avec la littérature contemporaine », la littérature en train de se faire, pour mesurer à quel point l'écrit fait point d'appui pour un certain nombre de sujets. Ceux-ci éclairent les questions auxquelles chacun d'entre nous, comme parlêtre, a affaire : le sexe, la mort, l'amour. C'est à travers les thèmes de l'autofiction, du récit de soi et de la quête de langue, si proches de la traversée qu'offre une analyse menée à son terme, que nous poursuivrons notre enquête cette année.

Puisque L'Univers est un cinéma, nous projetons désormais extraits de films, adaptations de romans ou interviews de nos auteurs, et ouvrons la discussion en invitant d'autres causeurs. Cette année, nous recevrons même un invité de marque, l'écrivain Christian Prigent, qui nous fera l'honneur de se joindre à nous le temps d'une séance exceptionnelle, lecture publique de l'auteur incluse !

Vous l'aurez donc compris : vous êtes les bienvenus aux Causeries du Lundi !