Vous êtes ici : Accueil Rencontres et étude Les causeries du lundi
Causeries2014

Causerie 2014 Les Allumées - Folles d'écrire

Chers amis des Causeries,
Nous avons le plaisir de vous annoncer que nos Causeries reprennent le 9 décembre et se tiendront aux dates suivantes:

les 09/12/13, 20/01/14, 17/02/14, 17/03/14, 19/05/14, 16/06/14
sous le titre "Les allumées - folles d'écrire"

 Lors de ces rencontres psychanalytiques avec la littérature contemporaine, nous évoquerons:

Cendrillon de Joël Pommerat, Chloé Delaume, Hildegarde de Bingen, Amélie Nothomb, Claire Castillon, Sarah Kane, Jeanette Winterson

Nous nous retrouverons désormais le lundi dans un nouveau lieu, le cinéma l'Univers, 16 rue Georges Danton, à Lille
à 20h30

Les Causeries sont organisées par Virginie Leblanc, Claude et Jean-Philippe Parchliniak, Sophie Simon et Agathe Sultan

Entrée gratuite

Une formule casse-croûte vous sera ensuite proposée par Stéphanie


Inscription par mail: causeries@acfcapa.fr

Zazie et le semblant

Zazie et le semblant

Sophie Simon

 

Extrait

Pour vous introduire à l’univers de Zazie dans le métro, je vous propose tout d’abord une lecture du passage de la rencontre de Zazie avec son oncle Gabriel sur le quai de la gare d’Austerlitz à Paris, puis avec un ami de celui-ci, Charles, le taximan qu’ils rejoignent tous deux :

« – En route, qu’il dit.

Et il fonce, projetant à droite et à gauche tout ce qui se trouve sur sa trajectoire. Zazie galope derrière.

Tonton, qu’elle crie, on prend le métro ?

Non.

Comment ça, non ?

Lire la suite...

Comment lire Alice avec Lacan ?

Comment lire Alice avec Lacan ?

Sophie Simon

 

Comment Lacan ne lit pas Alice

 

« Alice, assise auprès de sa sœur sur le gazon, commençait à s’ennuyer de rester là à ne rien faire ; une ou deux fois elle avait jeté les yeux sur le livre que lisait sa sœur ; mais quoi ! pas d’images, pas de dialogues ! ‘‘La belle avance’’, pensait Alice, ‘‘qu’un livre sans images, sans causeries !’’ Elle s’était mise à réfléchir […], se demandant si le plaisir de faire une couronne de marguerites valait bien la peine de se lever et de cueillir les fleurs, quand tout à coup un lapin blanc aux yeux roses passa près d’elle. Il n’y avait rien là de bien étonnant, et Alice ne trouva même pas très extraordinaire d’entendre parler le Lapin qui se disait : ‘‘Ah ! j’arriverai trop tard’’ […]

Lire la suite...