Les causeries 2019 : les exils